Hôtel de Guerray

Venez découvrir les joies du XVIII ème siècles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chambre de Laurent De La Castille

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Zack Zin
Invité



MessageSujet: La chambre de Laurent De La Castille   Sam 7 Oct - 11:54

[-> La serre]

Zack avait cru bien faire, mais apparemment, cela ne plaisait toujours pas à Laurent. En effet, il reçut deux nouveaux coups sur les épaules, il glapit de douleur et se replia sur lui-même. Quoi ? Qu’est-ce qui n’allait pas encore ? Il ne le connaissait même pas, mais il en avait déjà marre. Laurent commençait sérieusement à l’énerver. Il aurait bien voulut lui cracher quelques insultes bien senties au visage, mais jamais il n’oserait à moins d’être vraiment très en colère et de ne plus se maîtriser. Il n’avait pas assez de cran pour se rebeller, de toute façon. Il en avait déjà marre, il s’était de nouveau fait réprimander, tout ça parce qu’il avait jouit.

Le Russe fronça les sourcils et soutint le regard du Noble, une lueur mauvaise dans le regard. Pour lui, lorsque quelqu’un lui demandait de se donner du plaisir, il y avait toujours une jouissance à la fin. C’était quoi ce type qui cherchait toujours la petite bête ? Il était tombé sur un fou, c’était pas possible autrement !

« Hey ! grogna-t-il lorsque le jeune homme l’empoigna par les cheveux. Lâchez-moi ! »

Il se leva, ne souhaitant pas vraiment qu’il lui arrache une poignée de cheveux en voulant le relever. Il se débattit tout de même un peu, espérant que Laurent le lâcherait, mais il n’en fut rien. Il avança donc devant le Noble, le maudissant intérieurement. Il le détestait ce type ! Jamais satisfait et en plus, il lui faisait déjà du mal. Il n’aurait pas pu tomber plus mal, il en était certain ! La déesse de la Fortune lui faisait-elle défaut ? Apparemment, oui, elle l’avait lâchement abandonné pour aller draguer Vénus. (Ahem)

Les paroles de Laurent lui retirèrent l’envie de se débattre encore plus. Il jeta un coup d’œil vers ses vêtements, puis soupira. Il ne les porterait plus avec ce type. Il le détestait ! Il marcha donc devant le Noble sans trop se faire prier, la tête baissée pour ne pas croiser le regard des gens qui allaient le voir nu. Ils ne tardèrent pas à arriver devant la chambre de Laurent. Le Russe déglutit avec difficultés et passa une main dans ses cheveux, se demandant ce qu’il avait en tête…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Sam 7 Oct - 16:52

[--> La serre]

Laurent avait décidé que Zack ne porterait plus de vêtements jusqu'à ce qu'il soit plus obéissant... Ca ne serait sans doute pas demain la veille... enfin, bref, pour le moment le noble amena le compagnon jusqu'à sa chambre. Il le poussa dans la pièce et ferma la porte à clefs derrière lui. Laurent avança dans la pièce et enleva sa cape qu'il jeta à Zack pour qu'il l'a range ainsi que ses gants.

Il alla ensuite vers un plateau d'alcool et se servit un verre avant d'aller s'assoir sur le canapé luxueux de la pièce. Un domestique avait prit soin d'allumer la cheminée qui répendait une douce chaleure dans la pièce... Chaleur que les yeux de Laurent semblait figer... Mais passons... Le jeune noble attendit que Zack soit à genoux devant lui pour réfléchir à ce qu'il allait pouvoir faire...


"Tu ne jouis pas tant que je ne te l'ordonne pas..."

Il lança un coup de verge sur l'épaule droite laissant la peau encore plus meurtris à la limite de l'écorchure... Laurent bu une gorgée de sa boisson et posa la tige à coté de lui. Il observa un instant le gamin avant de poser son verre sur le chevet à ses cotés.

"As-tu pris un bain en venant ici? Tu pus...."

Laurent se leva et alla actionner une cloche qui fit de suite venir un serviteur. Il lui ordonna un baquet d'eau et du savon pour le compagnon. L'homme repartit et deux jeunes filles arrivérent aussitôt. Elles mirent en place le bain en gloussant devant le noble. Il est vrai que Laurent était tout de même séduisant... Froid mais séduisant... Il lança d'ailleurs aux jeunes damoiselles un regard envoutant et envoya d'un signe de tête le gamin dans le bain...

"Nettois bien ton corps... Sinon il te passeras l'envie de rire...."

Bien sur le jeune noble ne ratait pas un instant de ce spectacle et pensait en même temps comment approcher Julien... Il faut dire qu'il le fuyait un peu comme la peste... Mais cette fois-ci, Laurent était sur de le mettre dans son lit! Il allait y arriver! Il ferait tout pour y arriver!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 8 Oct - 19:19

Zack se retrouva donc dans la chambre de Laurent. Il avait la mauvaise impression qu’il n’allait pas en sortir indemne. Il dû se faire violence pour ne pas tomber à genoux et sangloter comme un enfant de dix ans. Il attrapa la cape et les gants du Noble, jeta un coup d’œil vers l’armoire qui se trouvait non loin et se précipita vers elle pour ranger les affaires. Bon, ça, ce n’était pas compliqué, pas la peine de le lui demander, il pouvait le faire sans ronchonner. Il le regarda se servir de l’alcool et grimaça. Il n’aimait pas trop ça, plus petit, on l’avait déjà forcé à en boire un très fort pour le réchauffer, les hivers étant particulièrement froids en Russie, il n’y avait parfois que l’alcool pour réchauffer les habitants de Saint Pétersbourg.

Le Russe se rapprocha timidement du Noble et décida de se mettre à genoux devant lui, après tout, cela lui éviterait peut-être une grosse réprimande. Mais apparemment pas, puisqu’un nouveau coup le fit gémir de douleur. Il redressa rapidement la tête aux paroles de Laurent et approuva d’un signe de tête. Il baissa de nouveau la tête lorsqu’il lui dit qu’il puait… Ouais ben il n’avait pas une tonne de domestiques à ses pieds lui, et il n’avait pas vu la couleur de l’eau depuis bien longtemps ! Il n’y pouvait rien lui !

« Je n’ai pas vraiment eu l’occasion de prendre un bain… dit-il légèrement sarcastique avant de se reprendre, craignant un coup : Monseigneur. »

Il regarda faire, la bouche entrouverte et la tête penchée sur le côté, comme un chaton très curieux. Il leva les yeux au ciel en entendant les jeunes filles glousser devant le beau Noble. D’accord il était séduisant, mais il n’était pas des plus sympathique ! Il se leva et se glissa dans l’eau avec délice. Rah, ça faisait du bien un bon bain, depuis le temps ! Il se fichait bien que Laurent puisse se rincer l’œil au passage, de toute façon il n’était pas le seul à pouvoir le voir nu. Il prit le savon et se frotta consciencieusement le corps, enlevant la crasse qui le couvrait.

Il plongea la tête dans l’eau pour se mouiller les cheveux et les plaqua en arrière le temps de se frotter le cou et le torse pour éviter de les savonner eux aussi. Il hésita à sortir, mais finalement il se dit qu’il devait peut-être attendre un quelconque ordre, il avait comprit qu’avec Laurent, il devait éviter de prendre des initiatives. Il se contenta donc de se lever, l’eau dégoulinant sur son corps pâle et finement musclé.

« Voilà, monsieur. » dit-il simplement.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 8 Oct - 19:40

Laurent prévoyait de grandes choses aujourd'hui. Mais d'abord que Zack se lave parce qu'il puait le cheval... Laurent commanda un bain et pendant ce temps là prit un papier et une plume pour écrire un mot à son cher Julien. Le mot était des plus simple et direct. il disait juste à Julien qu'il le ferait sien sous peu et qu'il voudrait le voir et autre joeyuseté. Il donna le mot à un serviteur qui le porta à Julien.

Pendant ce temps là, Zack avait finit de se laver et était debout dans le baquet d'eau. Laurent prit le temps d'observer avant de claquer des doigts pour qu'on apporte une serviette à Zack. Le jeune noble se leva et s'approcha un peu de Zack. Il lui arracha la serviette qu'il avait nouée autour de ses hanches et retourna s'assoir sur le canapé.


"Je t'ai dit de rester nu."

La phrase claqua... Laurent n'aimait pas qu'on lui désobéisse... Il reprit son verre et le finit. Il décroisa les jambes et plongea son regard dans celui de Zack. Il savait pertinement quoi lui demander mais il était sur d'avoir une resistance et préparait donc la punition qui irait avec l'ordre...

"Je veux que tu me détende maintenant."

Il voulait déjà savoir ce qu'allait comprendre Zack par cette phrase et ce qu'il allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mar 10 Oct - 20:18

Comment ça il puait le cheval ? Fallait pas exagérer non plus. Et puis les chevaux ça ne puait pas ! Bon, d’accord, pour un Noble habitué à péter dans la soie – pardonnez l’expression^^ - un cheval sentait mauvais. On lui apporta une serviette, sans hésiter, Zack la noua autour de ses hanches, cachant ainsi sa nudité à Laurent. Non pas que cela le gênait d’être nu devant lui, mais bon.

Mais une fois de plus, cela ne plut pas au Noble qui se leva pour lui arracher la serviette. Le Compagnon soupira et se retint de lui crier que c’était lui qui avait fait apporter une serviette. Il en avait marre de ce dégénéré. Il n’osa cependant pas dire tout cela et baissa les yeux face au regard de son client. Il n’aimait pas vraiment le regarder dans les yeux.

Le Russe hésita un instant à l’ordre du jeune homme. De quelle manière souhaitait-il vraiment qu’il fasse cela ? Il se doutait bien de la manière, mais il n’était tout de même pas certain. Avec cet homme, mieux valait se méfier. Bon, tant pis, après tout, s’il se trompait, il aurait une punition… En espérant que cela ne soit pas douloureux !

Il se rapprocha donc de Laurent, nu comme un vers et s’agenouilla devant lui. Il glissa doucement ses mains sur l’entrejambe du Noble pour la caresser presque avec timidité. Il guetta chaque réaction du client avant de défaire son pantalon. Ses mains glissèrent sur le ventre plat du jeune homme, le caressant avec douceur avant d’aller sous son sous-vêtement, caressant la verge au repos. Il baissa le pantalon et le sous-vêtement puis se pencha au-dessus, il souffla sur le membre avant de le lécher sur le gland. Il regarda un moment Laurent pour voir sa réaction.

Il laissa sa langue glisser le long de la hampe de chaire, puis la prit totalement en bouche, ses mains commencèrent à masser les bourses, sa langue jouait sur le membre avec expertise. Il avait l’habitude à présent, dirons-nous. C’était la routine quoi (ahem). Il espérait ne pas faire fausse route, il n’avait pas vraiment envie de se faire taper à nouveau !
Il faisait donc un lent et langoureux va et viens sur le pieux de chaire, ses doigts massant toujours les bourses…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mar 10 Oct - 20:43

Oui, il puait le cheval, parce que Laurent n'aimait les cheveux que dans son assiette et qu'il avait horreur des odeurs.... Oui il aimait aussi "péter" dans de la soie... C'était toujours plus agréable!^^ Mais pour le moment, là n'était pas le problème. Il rappela Zack à l'ordre avant d'aller s'assoir sur le canapé luxueux. Il avait besoin de se détendre maintenant. Il avait besoin de se reposer un peu après son voyage et ce qui venait de se passer...

Le jeune noble regarda froidement Zack avancer et se mettre à genoux entre ses jambes. Il pouvait le regarder, pour le moment il était sur la bonne voix. Il le laissa le caresser, et prendre un peu des initiatives! Mais autant dire que s'il s'attendait à voir le noble hurler son plaisir il se mettait le doigt dans l'oeil jusqu'au coude. Laurent était plutôt du genre inexpressif dans ses moments là....

Enfin, bref, il souleva légèrement son royal postérieur pour laisser au compagnon le soin de le dévêtir partiellement et ne bougea plus. droit comme un "i", il laissa Zack le caresser de sa langue et jouer avec ses bourses.... Il était doué au moins pour une chose! Pensa le jeune noble qui posa simplement sa main sur la tête du petit pour l'inciter à continuer...

Pas un seul moment il ne poussa un gémissement ou un soupir, il n'y eut que sa respiration et le gonflement de son membre qui était emprisonné dans la chaleure de la bouche du compagnon... très doué... Peut-être que Laurent l'autoriserait à manger un peu tiens...


"Continue..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mar 17 Oct - 19:46

[*Se cache.*]


Non, Zack ne s’attendait pas à voir Laurent hurler de plaisir, loin de là ! Il espérait simplement ne pas s’être trompé et faire la bonne chose. Mais apparemment, il avait vu juste puisqu’il ne se fit pas réprimander. Ragaillardit par la main du Noble dans ses cheveux qui l’incitait à continuer, il entreprit de continuer en s’appliquant du mieux qu’il pouvait. Autant faire bonne impression…

Il allait et venait sur le pieux de chaire, jouant de sa langue comme il en avait l’habitude. Cela faisait des années qu’il devait faire cela pour gagner assez d’argent pour survivre, cela ne le dégoûtait pas, même si ce n’était pas souvent un plaisir. Il devait plaire pour gagner sa vie, point barre. Il ne devait pas s’occuper de sa petite personne dans ses moments là, refouler tous ses sentiments et faire comme s’il n’était plus humain, mais un objet.

Le Russe laissa sa main droite glisser un peu sur la cuisse blanche et douce du Noble, la caressant avec douceur tandis que la gauche massait toujours les bourses du jeune homme. Il titilla le méat ouvert sous le plaisir du bout de sa langue, recueillant quelques gouttes de liquide séminal au passage. Puis il lécha le membre tendu sur toute sa longueur, s’appliquant.

Il avait gardé les yeux fermés jusque là, il les ouvrit et regarda Laurent, espérant apercevoir un léger signe, même minime, qui lui montrerait que ce qu’il faisait était bien. Même s’il était presque certain que cela ne pouvait pas déplaire à son client.

Sa main droite remonta jusqu’au membre de Laurent, il le saisit doucement, imprimant un mouvement de va et viens rapide, titillant le bout du gland de sa langue, il alternait entre coups de langues et suçotements. Il le ferait jusqu’à ce qu’il jouisse et avalerait tout s’il le lui ordonnait, ce qu’il pensait fortement. De toute façon, il n’avait pas trop le choix…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mar 17 Oct - 20:15

Laurent n'était pas du genre très déonstratif mais alors pas du tout. Mais il devait quand même avouer que Zack était doué. Il lui faisait une fellation exellente. Ho moins il était bon à quelque chose... Laurent sentit son souffle s'accélérer et soupira quelque fois. Il posa sa main sur la tête du compagnon pour l'inciter à continuer et apprécia fortement la suite. Zack savait comment s'y prendre, laissant sa langue carresser le pieux de chair, jouant avec ses bourses et caressant sa cuisse....

"Bien...."

Murmura-t-il en se mordillant la lèvre doucement, et soupirant par moment. Son corps se relaxa et il ne retint pas la jouissance qui montait doucement en lui. Il n'allait pas dispenser zack de sa jouissance, loin de là et il avait fortement intêret à ne pas se retirer!

Laurent croisa les yeux du jeune compagnon et ne le lacha plus du regard, laissant tout de même le plaisir l'emplir totalement et faire briller ses yeux... Tout à coup, son corps se cambra un peu plus et son membre se mit à trembler.... Laurent appuya sa main sur la tête de Zack, l'obligeant à le prendre plus en bouche et dans un nouveau spasme de plaisir de libéra dans sa bouche, ne poussant qu'un léger gémissements. Il appuya encore un moment et enfin relacha la tête de Zack. Il le poussa légèrement et se rhabilla. Il se passa une main dans les cheveux.


"Au moins tu es bon à quelque chose."

Laurent regarde sa montre et sourit. A cette heure là Julien devrait être dehors.... Il allait emmener zack tiens, ça lui ferait une balade tiens! Il le regarda et alla vers l'armoire. Il serait clément pour une fois et aller donner des vêtements. Il regarda un peu et lui jeta un pantalon et une cheise blanche.

"On va se balader, enfile ça."

Laurent passa uen nouvelle fois sa main dans ses cheveux et sortit sa cape et ses gants qu'il mit soigneusement avant de se tourner vers Zack pour regarder un peu son allure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mer 18 Oct - 15:49

Et oui, au moins il était bon à quelque chose… Il était très doué pour le dessin aussi, mais ça, ce n’était pas du tout important, n’est-ce pas ? Tout ce qui comptait pour Laurent, c’était sa soumission et ses exploits au lit. Zack était conscient de tout cela et ne comptait pas s’en plaindre. De toute façon, il n’en avait pas vraiment le droit ! Fais ta pute et ferme la, point barre.
« Bien… » Ben au moins, ça plaisait au Noble… Même si ce dernier ne le montrait pas tellement, mais bon, ce n’était pas du tout l’objectif du compagnon de faire hurler son client de plaisir. Il devait simplement obéir et faire de son mieux. Il soutenait le regard de son supérieur, s’appliquant. Il remarquait bien la lueur dans les yeux de Laurent et cela suffit à le satisfaire.

Le corps du Noble se cambra et son sexe se mit à trembler, le Russe sut alors qu’il n’était pas loin de jouir. Il engloutit le membre et attendit le point de non retour. La semence emplit abondamment sa bouche tandis que son client lâchait un léger gémissement. Il avala le sperme, léchant le bout du gland pour le nettoyer avant de faire de même avec ses lèvres. Il le laissa le pousser légèrement pour se rhabiller, restant à genoux et attendant un ordre bien sagement.

A la remarque de Laurent, Zack fit la moue et baissa la tête. Oui, il savait le faire ça et pouvait recommencer autant qu’il le souhaitait, il n’y avait aucun problème ! Il reçut des vêtements en pleine figure et grogna un peu. Surprit par l’ordre du client, il mit un moment avant de se lever pour s’habiller. Il enfila le pantalon et boutonna rapidement la chemise. Les vêtements étaient un peu trop grands pour lui, mais au moins il n’était plus nu ! Les habits lui allaient plutôt bien, le rendant tout de même plus chétif que d’habitude.

« Voilà, monseigneur. » murmura-t-il en triturant un bout de sa manche de ses longs doigts fins.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mer 18 Oct - 19:02

Ho moins Zack acceptait sa condition. Laurent n'aurait pas vraiment aimer à devoir sévir pour avoir une simple fellation! Non là, il n'avait rien eu à faire que se détendre et profier pleinement. Et malgré son peu de démonstration, et bien il va aimé! Vraiment aimé et fit savoir à Zack que au moins il éait bon à quelque chose et le jeune noble ne se priverait pas de profiter de ce don encore un lonnnnng moment et même qu'il ferait peut-être de Zack SON favoris....

Enfin pour le moment il se rhabilla et jeta des vêtements aux gueux encore à genoux sur le sol. Il lui ordonna de s'habiller. Il comptait aller se balader à la serre... Mais pour le moment il regarda le jeune homme s'habiller et le jugea du regard. Il garda son jugement pour lui renflant légèrement... Mouai, il le préférait nu mais préférait garder ça pour lui.... Pas besoin de montrer sa merveille aux autres...


"Bien, nous allons à la serre, fais moi honneur... Si tu es désobéissant tu auras des coups de baton... Mais si tu es sage... Je pourrais te récompenser...."

La première partie de sa phrase était dit froidement et hautement, mais la fin fut murmuré à l'oreille de Zack et Laurent posa sa main sur son entre-jambe pour la masser avant de se reculer. Il ajusta sa cape et colla son sourire froid mais noble sur son visage.

"On y va...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Ven 27 Oct - 16:46

Zack avait depuis longtemps accepté sa condition ! Il était entouré de prostitués depuis sa naissance, il savait ce que c’était et avait dût se prostituer à son tour très jeune. Il n’en avait plus honte à présent et acceptait ce qu’il était. Heureusement, il ne savait pas que sa mère était en réalité une grande duchesse en Russie et qu’elle l’avait abandonné dés sa naissance parce qu’il n’était pas le fils de son fiancé mais celui d’un amant.
La pauvre femme avait commis une grosse erreur et avait rejeté la faute sur son fils qui depuis, semblait se traîner toutes les misères du monde. Abandonné à la naissance, recueillit par une prostitué, obligé de vendre son corps pour pouvoir manger le soir même. Mais il ne s’en plaignait pas, non, parce qu’il n’avait jamais connu le luxe. Pour lui, manger à sa faim et dormir dans un endroit chaud c’était le luxe.

Le Russe s’était rapidement habillé, il sentait le regard de Laurent sur lui et cela ne le gênait même pas. Il s’en fichait totalement. Au moins à présent, il était habillé, parce qu’il voulait bien faire une fellation à qui le voulait, mais se trimballer nu en permanence ne l’enchantait guère.
Le jeune homme passa une main dans ses cheveux pour les écarter de devant ses yeux et releva la tête pour ancrer son regard mordoré dans celui de glace de son vis-à-vis. Il arqua un sourcil à ses paroles. Il se demanda pourquoi ils devaient aller là-bas, mais ne poserait pas de questions, cela ne le regardait pas et il allait bien le savoir après tout, puisque le Noble l’emmenait avec lui.

« D’accord, monsieur. » murmura-t-il de sa voix douce avant que Laurent ne se penche vers lui pour murmurer que s’il était sage, il pourrait être récompensé. Le Russe de demanda de quelle manière le Noble allait pouvoir le récompenser, mais ne dit rien. Il frissonna en sentant le souffle de l’homme contre son oreille et ne retint pas le gémissement qui s’échappa de ses lèvres lorsqu’il massa son entrejambe. Il serra les poings quand Laurent se recula.

Comme toujours, il avait réagit au quart de tour et commençait à bander alors que le Noble se reculait. Zack souffla doucement et réussit à se calmer, directement, son excitation retomba. Il était très fort pour ça aussi, heureusement, cela l’avait beaucoup aidé d’ailleurs. Il baissa la tête en signe de soumission et se plaça derrière Laurent, prêt à le suivre.

[Enfin les vacances, je vais pouvoir poster plus souvent. =_=]
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 29 Oct - 12:49

[----> La serre, plus tard]

Laurent était assez....Calme. Il avait passé un bon moment à la serre dirons nous. Mais maintenant, il voulait rentrer se reposer et profiter un peu de Zack. Le jeune noble repris donc la direction de sa chambre de son pas majestueux et hautain. Il imposait le respect et l'obéissance et il en jouait grandement, ça lui plaisait beaucoup d'user de son pouvoir sur les petits êtres insignifiants!

Laurent poussa la porte de sa chambre et la claqua derrière Zack. Il se défit de sa cape et de ses gants qu'il lança au jeune compagnon avant d'aller se ervir un verre de vin et de se poser devant la cheminée qu'on avait prit soin d'allumer. Il plongea son regard dans celui de Zack, faisant tourner le breuvage dans son verre avant de le porter à ses lèvres...


"Que vais-je faire de toi.... Que penses-tu de ton comportement?"

Il voulait avoir l'avis de Zack avant de faire quelque chose de lui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Lun 30 Oct - 16:31

On ne pouvait pas dire que Zack avait passé un très bon moment à la serre, il n’aimait pas être entouré de nobles, il avait toujours l’impression que ces derniers le considéraient comme un objet et il détestait cela. Pourtant, il n’avait rien dit, rien fait de mal. Il s’était montré soumis et obéissant, comme toujours, il n’avait pas bronché aux remarques ou du moins, il avait essayé. Il n’aimait pas se faire insulter et parfois, il répliquait plus vite que son ombre. Sa vie dans les rues lui avait apprit à avoir de la répartie.

Il entra dans la chambre de Laurent à sa suite, il baissa la tête et soupira avant de recevoir la cape du noble en pleine figure. Il la ramassa et saisit les gants pour aller les ranger dans l’armoire en face de lui, il était très soigneux, comme si les vêtements de son client étaient extrêmement précieux. Il se plaça ensuite à genoux en face de Laurent, il pensait avoir comprit le truc, à force.

Il leva la tête et ancra son regard dans celui du jeune homme. Il entrouvrit la bouche à ses paroles, ne sachant pas vraiment quoi répondre. Son comportement ? Mais il avait été très correcte et n’avait rien à se reprocher ! Etait-ce une question piège ?

« Je ne pense pas avoir quelque chose à me reprocher, monseigneur, dit-il sur un ton incertains. Je pense même avoir été très correcte. »

Voilà, c’était dit, il espérait juste ne pas recevoir de coups, ou pire encore.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Lun 30 Oct - 20:41

Laurent avait été satisfait du comportement de Zack. Il avait été soumis et calme c'était bien. Une fois de retour dans la chambre, le compagnon garda cette atitude en rangeant sa cape et ses gants avant de venir se mettre à genoux devant le noble qui posa en effet une question piège. Il voulait savoir comment Zack s'était vu et fut aussi satisfait de la réponse. Il se contenta donc de finir son verre et de le poser sur la table de chevet à coté.

"C'est bien... Viens t'assoir là..."

Laurent tapotta le fauteuil à coté de lui. Il attendit que Zack s'assoit à coté de lui. Il le regarda un moment avant de se rapprocher de lui. Il lui saisit le menton et posa ses lèvres sur les siennes, glissant sa langue dans la bouche du compagnon... Il avait dit qu'il allait le récompenser...

"Tu as été sage... Je vais te récompenser...."

Laurent glissa sa main dans le cou de Zack pour descendre ensuite sur le torse et défaire sa chemise. Il caressa son torse doucement mais ne voulait pas que Zack reste passif de trop... Il le lui fit comprendre en mettant l'une des mains de Zack sur sa peau pour l'insiter à caresser son maître.

Le jeune noble glissa son visage dans le cou du compagnon pour martyriser la peau de ses dents. Il l'embrassa, la mordilla, laissant sa main taquiner les grains de chair du compagnon... On peut dire que le jeune homme était pas mal, même pour un gamin pouilleux!


[regarde tes MP!!!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Sam 4 Nov - 16:52

Zack n’avait fait qu’obéir. De toute façon, il était de nature calme et soumise, ce n’était pas son genre de faire le bazar, il était plutôt discret, ayant vécu dans les rues pendant des années, il avait prit l’habitude de devoir être discret, devoir se faire tout petit. Ce n’était pas bien difficile, avec le temps il était devenu un as, il pouvait suivre quelqu’un sans se faire repérer, entrer dans une pièce sans que quiconque ne le remarque. Oh il ferait un excellent assassin, ou un très bon voleur, mais ce n’était pas dans sa nature.

Laurent lui demanda de s’asseoir à ses côtés, le Russe se releva et alla donc se placer assit sur le fauteuil, sans pour autant quitter son client des yeux. Lorsque le noble le saisit par le menton, il se demanda un moment ce qu’il allait lui faire, mais se rassura bien vite en sentant ses douces lèvres se poser sur les siennes. Le compagnon ouvrit la bouche, laissant ainsi le noble y glisser sa langue. Il ferma un instant les yeux, appréciant le baiser.

Il ne sourit pas, ne montra aucune expression lorsque Laurent lui dit qu’il avait été sage et qu’il allait le récompenser, il était certes fier et heureux de n’avoir commit aucune bêtise, mais il n’était pas du genre à sauter en l’air parce qu’une personne se montrait satisfaite de son attitude. Les douces mains du noble glissèrent dans son cou, puis sur son torse, défaisant sa chemise, Zack se mordit légèrement la lèvre, appréciant fortement les caresses sur son torse.

Il comprit sans mal ce qu’il avait à faire et posa doucement ses mains sur le torse de Laurent, ses longs doigts fins déboutonnèrent la chemise, caressant la peau douce du noble au passage, appréciant la texture peau de pêche. Légèrement hésitant, peureux de commettre une bêtise, il glissa ses mains jusque dans le cou de Laurent avant de les laisser aller sur ses épaules, il enleva la chemise, la laissant tomber sur le fauteuil.

Un gémissement franchit les fines lèvres du Russe lorsque le noble approcha son visage de son cou, pour l’embrasser et mordiller sa peau sans douceur, certes. Les mains de Zack entreprirent alors de caresser son torse, il prit doucement les pointes de chair de son client entre ses doigts, les faisant rouler, sans pour autant les pincer, tous ses gestes n’étaient que douceur. Un autre gémissement lui échappa, tandis que les mains de Laurent, elles, pinçaient ses têtons, qui se dressaient sous ce traitement.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Sam 4 Nov - 20:29

Laurent était content du compagnon. il avait su faire oublier sa présence et savait tenir sa langue en présence de nobles. C'était une bonne chose et comme promis le jeune noble allait le récompenser comme il se doit. Il fit venir le jeune homme sur le fauteuil à coté de lui et prit sa bouche dans un baiser dominant mais peu violent... Virant la chemise, Laurent pu laisser ses mains cajoler le torse du compagnon...

Ce dernier se mit aussi à caresser le torse de son client, enlevant sa chemise qui tomba sur le canapé doucement... Laurent laissa un sourire effleurer la peau brûlante du compagnon quand un gémissement lui échappa. Bien, il aimait, c'était déjà une bonne chose et ça n'était que le début!

Laurent ne s'arrêta pas là, l'une de ses mains continua de faire durcur les tétons sous ses doigts, l'autre se glissait déjà vers l'entre jambe, doucement pour commencer à masser cet endroit si intime... cet endroit qui bientôt fut déformé par une bosse, laissant le client vraiment content... Ainsi le petit bout était déjà exité... Bien, très bien même, la suite ne serait qu'encore meilleur...


"Tu aimes, n'est ce pas? Tu veux que je continue?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 12 Nov - 14:09

Zack s’écrasait et obéissait, comme toujours, c’était son devoir, son ‘métier’ aussi. Même s’il n’en était pas vraiment fier, il le faisait sans broncher, parce qu’il n’avait pas le choix.
Ses longs doigts fins se promenaient donc sur la douce peau de Laurent, le Compagnon se demanda alors comment une personne aussi froide, aussi autoritaire et cruelle pouvait être aussi belle. Laurent avait tout pour lui, la richesse, une plastique de rêve…

Oui, il aimait, tant que le noble se montrait doux, qu’il ne lui faisait pas mal. Car le Russe avait horreur de la douleur, il ne supportait pas cela. Laurent pouvait faire tout ce qu’il voulait de son corps, tant que ce n’était pas douloureux. Car Zack était peut-être très obéissant, mais dés qu’il s’agissait de douleur, ce n’était plus la peine. Il n’était pas masochiste !

Les mains habiles du noble s’appliquaient à faire durcir les tétons du jeune homme, dont les gémissements n’étaient plus contenus. Il gémit plus fortement lorsque Laurent se mit à caresser son entrejambe au travers du pantalon, d’ailleurs, une bosse le déforma bien vite à cet endroit. Il était déjà excité, comme toujours, il ne lui fallait pas grand-chose.

« O… oui, monseigneur… » murmura-t-il dans un léger gémissement avant de se mordre doucement la lèvre inférieure, les joues rougies.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 12 Nov - 14:21

Laurent était assez fier des réactions corporelles de Zack... Il était déjà exité après seulement quelques caresses... Laurent s'en félicita intérieurement, il avait conscience de sa beauté... Il était beau et personne ne pouvait lui resister... M'enfin, pour le moment, il continua de caresser Zack encore et encore, massant son entre-jalbe qui devait souffrir du frottement du pantalon sur sa peau.... Mais Le client n'en avait pas finit, il voulait que Zack devienne accro à ses caresses....

Le jeune noble arrêta soudainement tout et se leva. Il alla jusqu'à l'armoire et en sortit un bandeau de soie noir. Il revint vers Zack et lui banda soudainement les yeux... Il ne voyait plus rien et deviendrait fou de plaisir... Il supplierait qu'on lui retire le bandeau, il supplierait Laurent de l'assouvir...


"N'enléve jamais ce bandeau..."

La voix de Laurent était toujours froide et il était maître de lui même... Une fois que zack ait promis, il le déshabilla entièremet et recommença à le caresser, ses lèvres se pomenairent dans le cou du compagnon mordillant la peau, la léchouillant, l'embrassant... Du bout des doigts il caressa le torse de Zack, s'arrêtant sur ses pointes de chairs, les faisant durcir, descendant sur le nombril, les cuisses, touchant à peine le membre...

"Que veux-tu Zack... Que veux-tu...."

Et oui, Laurent aimait qu'on le supplie, sa gonflait un peu plus son égo déjà immensément grand et gonflé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mer 15 Nov - 17:00

Zack se doutait bien qu’avec un physique pareil, Laurent était forcément un peu narcissique. Enfin, pour le Russe, tous les nobles étaient des Narcisses en puissance, des prétentieux et des personnes égocentriques. Du moins, tous les nobles qu’il avait connu étaient ainsi ! Ah, et dire qu’il avait du ‘Sang Bleu’ dans les veines et qu’il n’en savait rien.
Les caresses de Laurent excitaient doucement le Russe qui rougissait légèrement, comme à chaque fois. Il ressemblait ainsi à un jeune puceau n’y connaissant rien, alors que ce n’était pas du tout le cas…

Le noble arrêta alors ses caresses pour ensuite se lever, le Russe le regarda, l’air légèrement interrogateur, mais il ne dit rien. On ne l’avait pas autorisé à parler alors il se taisait. Il se retrouva alors dans le noir complet, ses doigts frôlèrent doucement le tissu noir avant que Laurent lui dise de ne jamais l’enlever. Il fronça les sourcils et baissa sa main. Il n’aimait pas trop cette perspective d’être plongé dans le noir, mais il ne dirait rien.

« D’accord, monsieur. » murmura-t-il d’une voix un peu rauque. Laurent l’avait tout de même laissé sur sa faim là !

Il se retrouva entièrement nu, frissonnant légèrement, sa peau se dressant sous les doigts du noble. Il n’avait pas froid, étant très habitué aux hivers gelés en Russie, pour lui, 10 degrés c’était un temps à se promener en chemise.
De légers gémissements s’échappaient de ses fines lèvres sous le traitement de Laurent, il en voulait plus, évidemment.

Laurent l’embrassait, le mordillait, pinçait ses pointes de chaire et frôlait sa peau pour le faire languir, c’était terrible. Les joues rouges, le souffle court, Zack se mordit la lèvre inférieure et se cambra légèrement.

« S… s’il vous plaît, monseigneur… Je… j’en veux plus… » murmura-t-il d’une voix encore plus rauque à cause de la frustration. « S’il vous plaît… »


Dernière édition par le Mer 15 Nov - 20:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mer 15 Nov - 20:16

Laurent était très narcissique et ne se privait pas... Il était beau après tout.. Mais bref, il exita doucement Zack mais n'eut finalement pas grand chose à faire... Il était assez récéptif et s'exita rapidement sous à peine quelques caresses... Pauvre petit, s'il savait comme Laurent pouvait être méchant... Il allait le laisser poireauter encore un moment mais pour le momet il lui banda les yeux, le mettant dans le noir le plus complet et lui ordonnant de ne pas enlever le tissus... Il le déshabilla et recommença à le caresser, le froler et lui demander ce qu'il voulait...

"Hum... Je vois... Viens le chercher alors...."

Et sans autre forme de procés, Laurent arrêta toute caresses sur Zack. Il se calla dans son fauteuil et se servit un verre en regardant le compagnon lassivement posé dans le canapé... Ilne pouvait pas nier, il était exité et son pantalon de bonne qualité était assez tendu... Mais il était un client et entendait donc qu'on s'occupe de sa personne et pour le moment, il avait envie de sexe... Et zack devait donc s'occuper de cela!

"Et bien... J'attends!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri de
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Sam 10 Fév - 22:31

[>>Le salon]

Le pouvoir, être le dominant dans toutes situations. Un désir futile, vraiment. C'est alors qu'un serviteur fut appelé, et Henri se tendit immédiatement en entendant les instructions qu'on lui donnait. L'emmener dans les quartiers du noble? Ne pourrait-il donc jamais être en paix? Regardant d'un air effaré le serviteur qui le détachait, une once de soulagement le saisit alors qu'il se massait les poignets, mais bien vite on les lui rattacha derrière le dos, sûrement de peur qu'il ne se révolte. Ce qu'il avait compté faire, mais son plan était voué à l'échec.

Il se laissa donc docilement être mené à travers l'hôtel, l'air absent, mais enregistrant chaque couloir et pièce. Cela pourrait toujours lui servir un jour. Finalement, ils arrivèrent dans la chambre de Laurent, ce dernier marchant derrière eux. On le conduisit dans une salle d'eau adjacente, où un baquet d'eau effectivement l'attendait. Etant d'ores et déjà nu, il n'y eut pas grand chose à faire si ce n'était le glisser à l'intérieur.

L'eau était chaude et réconfortait son corps meurtri. Mais on ne voulut pas le laisser se laver seul. Vraisemblablement, il fallait qu'il soit plus dressé avant qu'il ait une certaine liberté. Soit, qu'on le lave, de toute manière, il s'en fichait, même si le serviteur le frottait un peu trop vigoureusement, laissant des traces rouges sur la peau blanche. Où était Laurent? Peut-être regardait-il. Le blond n'osa point porter son regard autour de lui. Il ferma les yeux, de plus en plus fatigué, la chaleur l'entourant n'aidant pas.

On finit par le sortir, et on le sécha. Toujours attaché, il regarda l'air hagard la salle d'eau, et aperçut Laurent qui était présent. Le même froid que précédemment le prit alors que ces prunelles, dont l'une ne pouvait pas voir, croisa son regard. Il lança d'un ton sec.


"Si tu ne veux pas que je meurs de pneumonie, peut-être me faudrait-il quelques vêtements. Vois-tu, la différence entre moi et un objet, c'est qu'il est possible et très probable que je tombe malade."

Evidemment, il tombait très peu souvent malade, mais il voulait tout de même être un tant soit peu décent, et n'allait pas se promener en tenue d'Adam. Depuis toujours, il avait une santé de fer. Et puis, il se demanda où il allait dormir, et s'il pourrait s'assoupir en sachant qu'il était dans les quartiers de son ennemi. De mieux en mieux, comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 11 Fév - 12:21

Laurent avait appelé un serviteur pour lui donner ses ordres qui furent merveilleusement exécuté. Le jeune serviteur détacha et rattacha Henri avant de le mener assez doucement jusqu'à la chambre du noble qui alla regarder comme la séance de bain plutôt rude pour le jeune homme. Le serviteur n'y alla pas de main morte et frotta le corps d'Henri jusqu'à le faire rougir avant de le sortir de l'eau pour le sécher. Laurent ne loupa pas une miette de ce petit moment et sourit légèrement à la réplique de son ami...

"C'est vrai... Ca serait dommage que tu meurt comme ça...."

Dit-il en se retournant souplement pour aller vers l'armoire spéciale de sa chambre. Il chercha un petit moment avant de trouver une petite merveille. Il revint vers son petit esclave et demanda au serviteur de placer cet équipement, composer d'une sorte de petite culotte et de bande noir ne couvrant que vraiment très peu le corps du compagnon.

"Couvert ainsi, tu à l'air encore plus appétissant..."

Il se passa la langue sur les lèvres mais alla plutôt installer Henri dans un coin de la pièce, prés de la cheminée, attaché au mur et commanda un repas pour deux.

"Tu as de la chance... Tu vas avoir à manger...."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri de
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 11 Fév - 16:18

Le client disparut pour aller vraisemblablement lui chercher de quoi se couvrir, mais il revient avec une chose que jamais Henri ne porterait. Il se débattit alors que le serviteur essayait de le lui enfiler, lui assénant un coup de pied entre les jambes. Mais l'accessoire fut finalement porté, et il regarda d'un air rageur Laurent. Comment osait-il? Et cela ne pouvait même pas le couvrir, ne comprenait-il donc pas le sens de "tomber malade"? Ses paroles le dégoûtèrent et il se laissa être entraîner vers la chambre, ses joues teintées de rouge. Il fut de nouveau attaché au mur.

Gardant le visage baissé, laissant ainsi ses mèches blondes recouvrir une partie de son visage, il fulminait. De la chance? Il préférerait crever de faim plutôt que de manger sa nourriture. D'ailleurs, il refusait tout simplement de se nourrir, ainsi il dépérirait. Certes, il n'aurait pas sa revanche, mais tant pis. Il ne pouvait subir plus d'affront.

Le serviteur qui était parti revint avec un chariot. Dessus était posé des plats différents, l'odeur alléchante venant titiller ses narines. Ne relevant pas la tête, Henri attendit tout simplement. Et puis, de toute manière, il ne pouvait pas manger en étant attaché ainsi, alors il supposa que c'était le serviteur qui allait le faire manger à la becquée. De mieux en mieux vraiment, et allait-il dormir attaché ainsi au mur également? Au moins, on avait eu l'obligeance de le laver, même si sa peau sensible était toujours irritée par les frottements vigoureux qu'elle avait subis.

Las de cela, il regarda Laurent se servir. Passait-il sa vie dans cet hôtel? N'avait-il donc rien de mieux à faire? Comme s'occuper de sa fortune, ou participer à ces fêtes mondaines sans queue ni tête.


[Mmh, Henri est attaché comment au mur?]
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Dim 11 Fév - 16:59

[je vais le préciser dans mon post^^]

Laurent se trouvaitn bien généreux aujourd'hui! Il donnait un bain, des vêteents et même à manger à Henri! Bon ok, il venait quand même de l'ttacher au mur, dos à ce dernier et les mains levées au dessus de la tête. Il commanda donc à manger avant de s'assoir en face de son petit compagnon. Il ne le lacha pas des yeux et quand le plateau de nourriture fut ammené, il renvoya le serviteur, se rapprochant plus d'Henri.

"Si tu es sage tu auras sans doute la chance de dormir à mes pieds sur le lit, sinon tu resteras ainsi..."

Le jeune noble tendit une fourchette vers le jeune homme mais pas devant sa bouche totalement, il l'obligeait ainsi à se faire mal en tirant sur ses chaines et ceux durant tout le repas... Quand à la boisson il ne lui donna rien d'autre que l'eau de la Seine (miam -__-') avant de manger lui même et de boire du vin...

"Hum... Demain soir, je devrais me rendre en ville... Tu resteras ici bien sur... et attaché."

Et si, malgré le fait qu'il restait dans cet hôtel, Laurent ne perdait pas le nord et s'occupait comme il le faut de sa fortune, de sa mère, de tout... Il restait un noble influent... Se qu'Henri n'était plus...

"Dis moi...qu'est se que ça te fait de descendre les échellons de la société? Affreux non?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri de
Invité



MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   Mar 13 Fév - 0:21

[Je voulais pas qu'Henri mange moi <_< Tant pis]

Il renvoyait le serviteur? Ce n'était quand même pas lui qui allait le nourrir? Suivant du regard le serviteur, il finit par se concentrer de nouveau sur Laurent, qui commençait à s'approcher de lui. Ne comprenant pas exactement son petit jeu avec la fourchette, le jeune blond le regarda simplement, un sourcil arqué élégamment. Il ne fit rien, et puis quoi encore franchement? Croyait-il réellement qu'il allait ramper à ses pieds également? Laurent se faisait vraiment trop d'illusions.

"Je préfére rester ainsi que de dormir à tes pieds."

Il ne fit l'effort que de prendre trois bouchées, tirant bien évidemment sur ses chaînes. S'il ne prenait pas un minimum d'éléments consistants, dieu sait ce qui pourrait lui arriver en étant trop faible. En ce qui concernait l'eau, au moment où elle entra dans sa bouche, il la bloqua pour l'empêcher de glisser le long de sa gorge, la recrachant immédiatement quand il en eut l'occasion. Toussant, il avait de toute manière but un peu d'eau durant son bain. Ainsi, Henri fut finalement laissé tranquille quand l'argenté se décida à prendre son repas.

En tout cas, il était fixé pour demain. Ce serait horriblement amusé de rester attaché de la sorte, et ses bras deviendraient certainement douloureux, surtout qu'ils commençaient déjà à être ankylosés. Non, n'avait-il pas dit demain soir? Il allait donc rester pendant la journée à l'hôtel. Et dire qu'Henri aspirait à un peu de tranquillité pour réfléchir et trouver un moyen de sortir d'ici... Relevant la tête à sa question, il le regarda de travers, comme si sa question était vaine et stupide. Bien sûr que c'était horrible, que croyait-il?


"Tu n'as qu'à essayer voyons. Je trouve que ce sont d'agréables vacances, loin de cette société hypocrite et mondaine."

Le ton de sa voix était sarcastique, comme à son habitude, ne perdant pas de son ampleur. Croisant ses jambes en tailleur, il regarda autour de lui, observant la pièce richement décorée, oubliant le noble pendant un court instant.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chambre de Laurent De La Castille   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chambre de Laurent De La Castille
Revenir en haut 
Page 1 sur 6Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Schumann - Musique de chambre, discographie
» St Laurent de Blain 44
» Orchestre de chambre
» Milteau à St Laurent du Var (06) en Janvier
» Laurent Naouri, baryton-basse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hôtel de Guerray :: L'intèrieur de l'hôtel. :: Les chambres des clients.-
Sauter vers: