Hôtel de Guerray

Venez découvrir les joies du XVIII ème siècles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prendre l'air [réservé]

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 13:25

Laurent venait de quitter l'accueil pour prendre l'air à la serre. Julien y avait améngé cet espace il y a peu et il était touours très agréable de s'y promener. Mais Laurent n'était ps venu la pour ça. Il allait attendre le compagnon qu'il avait commandé. Il n'avait pas demandé le même que la dernière fois, il voulait un favoris, il en voulait spécial, qui serait lui resister et être docile en même temps....

Mais pour le moment point de trace de ce compagnon. Le jeune noble alla donc assoir son royale postérieur sur un banc qui n'était qu'une planche de bois avec une sorte de dossier. Il croisa les jambes et posa ses bras le long du dossier. De son être ne se dégageait que froideur et grandeur. Légèrement hautain, Laurent savait la place qu'il avait et en profitait largement.

Enfin, quoiqu'il en soit, il commençait légèrement à s'impatienter... Mais que faisait-il se compagnon? Il dormait? Il ne savait pas encore que quand Laurent ordonnait quelque chose il valait mieux l'éxécuter dans la seconde... Celui la commençait très mal... Laurent ne se priverait pas pour le réprimender!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 14:17

Zack avait la lourde impression qu’il n’aurait jamais du mettre les pieds ici. Il suivait cette homme, heureux de pouvoir quitter cet endroit glauque et sombre. Il était tout de même surprit que l’inconnu l’emmène à l’extérieur. Il se rapprocha de lui, hésitant à poser une question, il ouvrit la bouche, mais le regard que lui jeta l’homme lui cloua le bec. Bon, les questions pour plus tard apparemment.
Ils arrivèrent dans un jardin, magnifique, certes, mais là n’était pas la question. Il voulait savoir où on l’emmenait et pourquoi. Il finit par arriver devant un banc sur lequel un homme était assit.

Le Russe se stoppa net. Ses grands yeux dorés s’écarquillèrent tandis qu’il était figé dans une expression de surprise. Il scruta le visage de l’homme, son cœur battait la chamade, comme s’il venait de voir quelque chose de vraiment terrifiant alors qu’il n’y avait rien de si terrifiant que ça. L’homme avait une allure noble, son port de tête, sa façon de se tenir, droit comme un « i » montrait toute la noblesse de monsieur.

Timidement, Zack se rapprocha de l’homme. Une expression de froideur presque mortelle se dégageait de lui. Plus il se rapprochait, plus le Russe avait l’impression de se transformer en un glaçon sous ce regard pénétrant. L’autre homme qui l’avait conduit jusqu’ici s’inclina le plus bas possible en clamant un « Bonjour, monseigneur. »
Zack passa une main dans ses cheveux en bataille dans un signe d’incompréhension. Il inclina légèrement la tête, pour prouver à l’autre qu’il avait tout de même comprit qu’il était quelqu’un d’important.

« Bonjour… » murmura-t-il d’une petite voix guère assurée. L’autre le poussa un peu vers le Noble, il manqua de tomber en trébuchant bêtement, il se rattrapa de justesse au genou du Noble. Il s’empourpra et s’empressa de se redresser, comme s’il avait touché quelque chose de brûlant.

« D… Désolé ! » s’exclama-t-il les joues rouges. Le type qui l’avait emmené jusque là lui jeta un regard noir et murmura à son oreille avant de partir :

« Tâche de le satisfaire et ne fait pas de bêtises, tu le regretterais amèrement. »

Il toussota légèrement puis s’en alla comme il était venu, laissant un Zack tremblant et toujours aussi rouge face à Laurent De La Castille…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 14:31

Laurent commençait à s'empatienter et aller se lever de son banc quand deux silhouette apparurent à la porte de la serre. Pas besoin d'être un intellectuel pour reconnaître la première. Un homme d'âge plutôt mur et bien portant, pas de doute c'était l'intendant des compagnons. Laurent avait souvent eu affaire à lui pour des problèmes ou autre en rapport avec les compagnons...

L'homme se rapprocha suivit d'un jeune homme qui n'avait pas l'air français... Laurent n'arqua pas un sourcil, ne broncha pas, ne fit rien et les regarda s'approcger. L'intendant s'incilna avec tout le respect qu'il pouvait mettre dans ses gestes. Il poussa en avant le jeune garçon qui s'étala pratiquement sur lui avant de s'excuser et de rougir. Laurent ne bougea pas et se contenta de regarder le jeune garçon dans les yeux...

Laurent attendit que l'intendant soit partit pour changer de position. Il fit signe au gamin de s'approcher et lui attrapa le menton sans se lever. Il le regarda et lui fit ouvrir la bouche pour voir l'état de ses dents. Il le relacha et décida de mettre quelques petites choses au clair.


"Tu ne me touche jamais sans autorisation, tu ne parle pas sans que je te le demande, tu reste à genoux à coté de moi et tu obéis..."

Laurent attendit qu'il obéisse aux premiers ordres, dont celui de se mettre à genoux sur le sol, à ses pieds. C'était quelque chose d'humiliant mais Laurent voulait ça, humilier ce gamin dont il lui fallait maintenant le prénom vu que monsieur l'intendant ne lui avait pas donné. Il voulait aussi son âge et savoir depuis quand il était ici... Sans doute pas plus de deux jours...

"Ton prénom, ton âge et quand tu es arrivé ici.... Tu m'appelles monseigneur ou monsieur et tu ne me regarde jamais en face..."

Le ton froid comme la glace, les yeux glaciale comme du marbre. Laurent dans toute sa splendeur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 15:38

Zack ne se sentait pas bien. Depuis le départ de l’intendant, il avait l’impression d’étouffer tant l’atmosphère devenait oppressante. Bon sang, cet homme en face de lui faisait vraiment peur… Pourtant, il n’avait rien dit, rien fait. Il s’était juste contenté de le regarder. Mais ça suffisait. Il avait baissé les yeux, trop peureux pour soutenir le regard de Laurent. Il s’approcha rapidement lorsqu’il lui fit signe, ne souhaitant pas désobéir à cette homme aux yeux glacials.

Il écarquilla les yeux en sentant les doigts de l’homme se refermer sur sa mâchoire avec brutalité, il ouvrit la bouche sans broncher, une lueur de terreur dans le regard qui se transforma rapidement en colère lorsqu’il comprit que Laurent examinait ses dents comme il l’aurait fait pour un vulgaire animal qu’il souhaitait acheter. Il se sentit blessé, même s’il avait eu l’habitude d’être humilié. Ne devait-il pas mettre tous ses sentiments de côtés et agir comme un animal, comme il l’avait toujours fait ? Si, il le devait, mais lui qui avait pensé pouvoir échapper à cette vie de misère, le voilà que se faisait à nouveau traiter comme une bête…

Un ordre vint alors. Que faire ? Obéir bien gentiment, comme un mouton de panurge ou comme un bon chien-chien à son maître ? Ou alors refuser d’obéir et risquer de se faire punir ? Car il était certain qu’avec cet homme, il n’allait pas se faire réprimander avec de petites claques derrière la tête comme le faisait parfois sa mère avant.

Le jeune Russe fronça les sourcils puis baissa la tête, il émit un faible soupir et opina du chef avant de se mettre à genoux devant Laurent. Il n’avait pas le choix de toute façon. Il fallait plaire pour survivre, c’était son ancienne devise, lorsqu’il se prostituait en Russie, c’était une amie à sa mère qui lui avait dit cela.
D’autres ordres, cette fois-ci, Zack obéit tout de suite.

« Je m’appelle Zack Zinensky, j’ai 18 ans et je viens d’arriver. » dit-il en hésitant un peu, son français n’étant pas très bon.

Il se souvint des dernières paroles du Noble et ne releva pas la tête.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 19:34

Laurent était glaciale et droit. Noble, cela se sentait par tous les pores de sa peau. On ne pouvait nier qu'il avait de l'argent et du pouvoir. Il s'en servit d'ailleurs contre le gamin, lui donnant ses premiers ordres. Il y eut une légère hésitation et des soupirs mais il s'éxécuta et répondit à sa question dans un français aproximatif et avec un forte accent... Russe? De l'Est? Laurent s'en fichait royalement. ca n'était pas pour ses origines qu'il avait demandé un nouveau...enfin, quelque chose de plus frais que l'ancien compagnon...

"Sais-tu ce que tu fais ici? Que tu devras te plier à tous mes ordres et peut-être devenir mon favoris?"

Toujours un ton glacé. Laurent ne prit même pas la peine de regarder la chose à ses pieds et se contenta d'épousseter sa cape où quelques petites graines de polaine venaient de tomber. Il reporta ensuite son regard sur la chose qui lui répondit... Il ne sourit pas, ne bougea pas. Il avait besoin d'évaluer le gamin...

"Je veux que tu te mette nu."

Laurent avait besoind e voir "la marchandise" même s'il savait que Julien ne choisissait jamais les compagnons dans les poubelles. Il avait confiance en lui, mais il faisait toujours ça. c'est là qu'on voyait les faux soumis qui se mettait à hurler comme des jeunes vierges. Laurent les renvoyé et redemandé quelqu'un... Là, il attendait avec impatience cachée ce qui allait arriver...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 19:46

Zack se trouvait donc aux pieds de cet homme dont il ne connaissait même pas le nom et il ne songeait même pas à le lui demander. On voyait bien que Laurent n'était pas une personne qui aimait taper la discute avec un vulgaire prostitué. De toute façon, le Russe n'était pas assez maso pour oser demander comment s'appelait la beauté glaciale qu'il avait en face de lui. Les paroles du Noble lui glacèrent le sang. Se plier à tous ses ordres... Il le pouvait, il l'avait fait pendant des années.

« Je… J’obéirais. » murmura-t-il simplement d’une petite voix rauque.

Il regardait le sol, comme si cela avait un intérêt particulier. Ne pas le regarder, ne pas le regarder, se martelait-il. Pourtant, il mourrait d'envie de regarder à nouveau ce visage froid et fermé. Il était terriblement curieux et voulait chercher une expression sur ce visage impassible, même si elle risquait d'être minime.

Un autre ordre survint alors. Zack se mordit durement la lèvre inférieure et hésita un moment. Il réfléchissait à toute vitesse. Se mettre nu ? Ici ? Alors que n'importe qui pouvait le voir ? Le Russe osa relever la tête pour croiser rapidement le regard de Laurent. Ce dernier ne plaisantait pas et l'expression froide finit de convaincre le jeune homme : il devait lui obéir.

Lentement, le Russe se leva, le regard rivé sur le sol. Il déboutonna sa chemise, doucement, puis la laissa glisser sur le sol, dévoilant un torse fin et légèrement musclé à la peau imberbe et extrêmement pâle, comme une poupée de porcelaine. Son torse était marqué par quelques bleus à certains endroits, l'anneau argenté qui perçait son téton droit brillait légèrement à la lumière du soleil qui traversait les arbres.

Zack porta une main à son pantalon et défit le bouton, il le laissa glisser le long de ses jambes fines et imberbes. Il hésita un moment puis fit de même avec le sous-vêtement qui couvrait encore sa nudité.
Il se retrouva donc totalement nu devant Laurent. Ses pomettes étaient légèrement roses, il releva la tête et se redressa.

« V… voilà, monsieur. » murmura-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 20:21

Laurent n'avait jamais été réputé pour sa bonté et sa gentillesse. Il n'y avait qu'avec Julien qu'il pouvait être mieilleux et doux et ceux juste pour le séduire bien sur... Mais pour le moment, il devait assoir son autorité sur ce gamin qui lui plaisait beaucoup pour le moment. Il était obéissant et semblait être au courant de ce qu'il devait faire ce qui était une très bonne chose. Mais Laurent voulait être sur de pouvoir le garder avec lui et demanda donc à Zack de s emettre nu devant lui.

Il y eut une hésitation de nouveau comme si Zack hésitait à le faire. Un eptit sourire cruel apparut sur les lèvres du jeune noble qui se voyait déjà fesser le jeune impudent devant lui. mais voilà que le gueux se leva et commença à se déshabiller bien sagement. La chemis tomba, révélant un torse finement musclé et quelques bleus ainsi qu'un anneau à son téton qui plut beaucoup à Laurent qui se voyait déjà jouer et tirer dessus...

Il suivit la ligne des abdos, la courbes des hanches saillantes, les quelques bleus parsemant la peau du petit... Le pantalon suivit le chemin de la chemise et s'écrasa au sol avant que le sous-vêtement ne suive. Ainsi, nu devant lui, zack rougit. Il ne tenta pourtant pas de se cacher ce qu'approuver Laurent. Bien, il était pas trop mal fait...


"Tourne toi."

Comme toujours, ce fut glaciale. Le gamin s'éxécuta et Kaurent observa la courbe harmonieuse des épaules, la colonne vertébrale, le dos légèrement cambré, la chute des reins impecca...Non! Pas parfaite! c'était quoi cette cicatrice qui mettait jusqu'à la naissance des deux demi-lunes de chair?! Laurent fronça les sourcils et de leva pour retracer la cicatrice. Il retourna brutalement le compagnon et l'obligea à le regarder dans les yeux.

"Comment t'es-tu fais ça? J'ai horreur que mes objets soient abîmés...."

Cela sous entendait qu'à chaque visite, Zack se trouverait confronté à la même inspection minutieuse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 20:51

Zack avait obéit, parce qu'il était certain que c'était la meilleure chose à faire s'il ne voulait pas avoir d'ennuis. Il ne voulait plus souffrir, il détestait cela, étant extrêmement douillet. Il ferait donc tout ce qui lui était possible pour éviter des souffrances inutiles. Il préférait se soumettre sexuellement, devoir faire des choses dégradantes plutôt que souffrir.

Le sourire cruel de Laurent ne lui avait pas plut du tout. Mais alors, pas du tout du tout. Cela l'avait effrayé et donné la chaire de poule. Cet homme là, mieux valait se le mettre dans la poche en obéissant bien gentiment... Quoi que, il était certainement impossible de se mettre un homme comme lui dans la poche... Il avait l'air sans pitié, hautain, sans aucun état d'âme. Le Russe avait peur, quoi qu'il fasse, il était certain de souffrir avec lui.

Le Noble le regardait. Le lorgnait, l'observait sans vergogne comme de la vulgaire marchandise. Ce qu'il était à ses yeux. Un simple morceau de chair avec lequel il allait pouvoir faire mumuse. Il se tourna doucement à l'ordre de Laurent, il se disait déjà que sa cicatrice n'allait pas plaire, il en était sûr car un homme tel que lui détestait les imperfections. Mais cette cicatrice, il n'y était pour rien, si ? Et si, il avait tenté de fuir, il avait désobéit, et ça, c'était mal alors il avait été punit.

Il se cambra lorsque le doigt de Laurent retraça la cicatrice qui se glissait jusqu'à la naissance de ses fesses. Il était très chatouilleux et il dut retenir un gémissement. Il sentit les larmes lui monter aux yeux aux paroles du Noble mais il se retint parce qu'il ne voulait pas pleurer en face de lui. Un vulgaire objet, il n'était que cela pour lui. Ca le dégoûtait !
Il dut donc lui faire face, grimaçant légèrement sous la brutalité de l'homme. Il baissa la tête, gêné.

« C’est… un… un homme qui m’a fait ça parce que j’ai… j’ai essayé de m’enfuir parce qu’il me faisait du mal. » murmura-t-il en se tortillant légèrement, preuve qu’il était mal à l’aise.

« Il ne cessait de me brutaliser ! s’exclama-t-il en essayant de se justifier. Il était méchant… » Dit-il comme si cela expliquait tout…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Mer 4 Oct - 21:15

Laurent faisait toujours ce genre d'inspection. Il aimait bien voir la détresse, la peur, la honte et autre sur le visage de ces êtres qui n'étaient que des poupées à ses yeux. Zack n'échappa pas à la règle et se retrouva donc nu devant les yeux de Laurent. Froid, il paraissait pourtant satisfait jusqu'à ce que le gamin ne se tourne sous son ordre. Là, la cicatrice ne lui échappa pas et il demanda des explications à zack. Il avait horreur que ses choses soient abîmées...

Par contre il aima beaucoup la lueur dans les yeux de Zack... Serait-ce des larmes? On aurait bien dit! Mais le petit se reprit et expliqua comme il pu pourquoi elle était là cette chose si vilaine mais si belle. Méchant?! Laurent secoua un peu la tête... Il croyait vraiment que c'était une raison ça?!


"Tu apprendras à ne plus t'enfuir..."

Dit-il bassement et froidement, relachant Zack avant de simplement et purement lui envoyer une gifle. une gifle magistrale qui claqua fortement sur la joue pâle qui rougit de suite. Zack sembla interdit mais Laurent n'en avait rien à faire et décida de continuer son inspection. Il laissa ses mains glisser sur le corps nu, touchant, le ventre, esl cotes, les hanches, prenant les fesses dans ses mains, jouant avec l'anneau par finir par touchez la virilité de Zack comme pour voir s'il était bien fait.

Puis tout cessa. Laurent retourna s'assoir sur son banc. Il croisa les jambes et regarda Zack un lonnnnnnnnnnggggggg moment. Un trrèèèèèès long moment... Il le regardait, qu'allait-il faire?! Il avait bien envie de l'envoyer aux cuisine lui cehrcher du thé, ou lui faire traverser l'hôtel aussi nu que le jour de s anaissance...


"Va me chercher quelque chose à boire aux cuisine et dépéche toi. J'ai horreur de l'attente."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Ven 6 Oct - 20:34

S’enfuir le plus loin possible de cet homme. C’était peut-être la solution. Mais pas la bonne, c’était certain. Comment aurait-il pu ? C’était impossible. Alors Zack allait rester bien gentiment ici et il allait obéir aux ordres. Ou du moins, il allait essayer parce qu’avec Laurent, il était sûr de recevoir des ordres un peu – voir même très – loufoques.
Il avait bien vu le Noble secouer la tête et il était déjà certain de se faire réprimander, ou pire. Il eut un air un peu suppliant, mais surtout, terrifié.

Il inclina la tête aux paroles de Laurent. Non, il ne s’enfuirait plus, il ne voulait plus souffrir ! Il s’apprêta à offrir un petit sourire au jeune homme, mais la gifle qu’il lui administra lui coupa le souffle. Sa tête fut vivement tournée vers l’autre côté tandis qu’un gémissement de douleur avait suivit le bruit de la violente claque. Sa joue était toute rouge et ses yeux s’emplirent de larmes. Il porta une main à sa joue meurtrie et tenta de se retenir ses larmes sans trop de succès. Il renifla plutôt bruyamment mais n’arrêta pas de frotter sa joue.

Les mains du Noble lui firent un instant oublier la douleur, elles se baladaient sur son corps avec désinvolture. Zack du se mordre la lèvre inférieure avec violence, il était très sensibles, chatouilleur aussi. Il glapit de surprise lorsque les mains de Laurent empoignèrent ses fesses, ses joues s’empourprèrent presque aussitôt. Par contre, il fronça les sourcils lorsqu’il joua avec son anneau. Il n’aimait pas du tout ça ! C’était le sale type qui l’avait gardé chez lui qui lui avait fait ça et il ne l’avait pas enlevé, de peur de se faire mal. Il n’en avait plus conscience et le Noble venait de lui rappeler sa présence en jouant avec.

Il ne pu retenir un gémissement en sentant la main du jeune Noble sur son entrejambe, il se cambra légèrement, rosissant plus encore. Ces simples attouchements avaient suffits à l’exciter un peu. Il se calma très vite, regardant Laurent retourner s’asseoir. Il souffla et passa une main tremblante dans ses cheveux châtains, l’ordre du jeune homme le laissa perplexe. Aux cuisines ? Il ne voyait même pas où c’était et en plus, il n’était pas question qu’il se trimballe tout nu ! Fallait pas rêver non plus !

Le Russe fit la moue, il regarda le Noble avec une petite lueur de peur dans les yeux.

« Je… je peux me rhabiller avant, hein ? demanda-t-il à tout hasard. Parce que sinon… Ben je… j’y vais pas ! »

Voilà, c’était dit. Maintenant, il attendait la prochaine gifle, il allait avoir mal, il détestait cela, mais il avait un minimum de dignité et refusait de traverser l’hôtel tout nu !
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Ven 6 Oct - 20:48

Laurent venait de tester un peu le jeune homme. La gifle emplie ses yeux de larmes et il renifla bruyament avant que de la surprise... et du plaisir ne remplasse la douleur. Alors il était sensible apparemment... enfin c'est ce que Laurent en déduit quand il toucha les fesses et la virilité du jeune homme qui s'empourpra... Bien, il allait bien s'amuser avec lui, il allait beaucoup s'amuser... Mais avant, il voulait une boisson et vite! Il s'attendait à une réponse plus ou moins négative et ne fut pas déçu!

"Non tu y va nu... Aller... J'attends...."

Mais Zack n'y alla pas... Non, il ne bougea pas! Mais il osait le défier?! Laurent se leva et se plaça devant lui. Ses yeux le scrutaire un moment avant de poser une main dur sur son épaule. Il força Zack à s'agenouiller sur le sol. Il le gifla deux fois en un revers douloureux et bruyant avant de lui relever le visage.

"Tu apprendras qu'on ne me défit pas. Maintenant je veux que tu te donne du plaisir devant moi. Ici et de suite. Ose désobéir et je t'emméne dans une certaine salle pour te faire un autre piercing..."

Laurent regagna le banc, attrapant une branche souple au passage. Il en donna un coup durt et sec sur chaque épaule avant de croiser les jambes et de fixer le compagnon... Il était à un pas des salles de disciplines, mises en place par Julien il y a déjà longtemps...

"Et tu resteras nu tout le temps avec moi."

C'était la première punition de Zack.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Zin
Invité



MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Sam 7 Oct - 11:19

Zack avait désobéit. Ce n’était pas la première fois, mais il l’avait fait et il était certain qu’il allait avoir des ennuis pour cela. Il aurait préféré ne pas en avoir, mais avec Laurent c’était peine perdue. Il refusait de traverser l’hôtel tout nu, il avait un minimum de dignité tout de même ! Il préférait à la limite devoir faire quelque chose de dégoûtant plutôt que ça. Mais surtout, il ne voulait pas avoir mal. C’était une véritable hantise la douleur. Il secoua négativement la tête lorsque le Noble lui dit qu’il devait y aller nu. Non, non, non, il irait habillé ou il n’irait pas !

Il sentit un poids sur ses épaules et réalisa que c’était Laurent qui appuyait dessus pour qu’il se mette à genoux. Il obéit sans se faire prier, de toute façon, il n’avait pas assez de force pour résister. Les deux gifles le clouèrent sur place. Il écarquilla les yeux, ses joues étant à présent toutes rouges. La douleur lui fit monter les larmes aux yeux, il se recroquevilla sur lui-même et sanglota légèrement. Il se fichait pas mal que le Noble le voit, après tout il comptait bien l’humilier, le Russe était certain que ce n’était pas la première fois qu’il allait pleurer avec lui.

Il redressa la tête, plongeant ses prunelles dorées dans les océans glacials du jeune homme. Des larmes roulaient sur ses joues. Un autre ordre vint. Le compagnon se mordit durement la lèvre inférieure. Combien de fois avait-il déjà eu à le faire, ce genre de chose ? Il ne comptait plus. Il préférait cela plutôt que de traverser l’hôtel tout nu. Un glapissement aigu de douleur franchit la barrière de ses lèvres sous les deux coups. Il se recroquevilla un peu plus sur lui-même et pleurnicha un moment avant de se redresser.

Il ancra son regard mordoré dans celui de Laurent et approcha sa main de son torse. Il se caressa doucement, pinçant ses tétons par moments, retenant un léger soupir. Ses joues étaient roses, comme à chaque fois qu’il faisait ça, même si ce n’était pas du tout la première fois, il était toujours un peu gêné. Sa main retraça les contours de son torse avant de glisser sur son ventre. Elle caressa l’haine avant de prendre son membre. Il se mordit la lèvre, le regard un peu embué et commença un lent et doux va et viens sur son propre sexe.

Il ne quittait pas Laurent des yeux, sa main droite masturbait son sexe tandis que la gauche glissait sur son torse, pinçant les pointes de chaire au passage, lui arrachant quelques légers gémissements. Il ne se retenait pas, sachant que les gémissements excitaient toujours les clients. Ses mouvements de va et viens s’accentuèrent, ils furent plus rapides tandis que ses hanches ondulaient légèrement.
Il continua ce petit manège un moment, ses gémissements se firent plus fort puis il se cambra et jouit dans sa main avec un long râle de plaisir.

Les joues roses et le regard toujours ancré dans celui du Noble, il entreprit de lécher sa main couverte de liquide séminale. Il la léchait avec minutie, comme si le liquide était vitale, il n’en restait donc plus une goutte. Ca, il savait faire. Il pouvait se soumettre sexuellement autant que Laurent le voulait, mais il avait tout de même ses limites. La douleur était la barrière à ne pas franchir, sinon, il se rebellerait…
Revenir en haut Aller en bas
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   Sam 7 Oct - 11:30

Laurent venait de donner un nouvel ordre, giflant et frappant de la branche les épaules de Zack qui s'était mit à chouiner... C'était bien ça, Laurent aimait quand les compagnons chouinait comme ça... Pas que ça l'exite plus que ça, mais il trouvait ça... Très bien, il pouvait exercer son pouvoir sur eux... Ca c'était jouissif et exitant... enfin, bref, pour le moment, Laurent fixa son regard dans celui de Zack.

Le jeune compagnon commença enfin à se caresser, le torse, gémissant sous ses caresses avant de commencer à se masturber. Son regard avec quelque chose d'insolent à être ainsi plongé dans celui du noble. Mais pour le moment, Laurent ne releva pas et eut un sourire cruel en le voyant jouir... Il se lécha ensuite la main comme il devait le faire. Mais voilà, que Laurent leva de nouveau la branche et donna deux nouveaux coups sur chaques épaules du malheureux.


"Qui t'as dit de jouir? Je t'ai dit de te donner du plaisir pas de jouir... Mauvaise graîne... Je vais t'apprendre moi!"

Laurent se leva. son ton avait été calme mais glaciale. Il empoigna les cheveux de Zack et le fit se lever. Il ne ramassa pas les vêtements du gamin et le poussa devant lui. Ici n'était pas le lieux idéal pour les punitions. Non, Laurent allait le mener dans la chambre spacieuse qu'il louait ici à l'année...

"Avance et si tu désobéit, tu le regretteras encore plus...."

Le jeune noble fit traverser la serre au jeuen compagnon et parcourus les couloirs, saluant quelques connaissances. Il ne fit pas attention à zack et avait toujours dans la main la verge souple. Il comptait bien s'en servir un peu contre cet impudent qui osait le défier....

[---> Chambre de Laurent]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prendre l'air [réservé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prendre l'air [réservé]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» _Ne pas se faire prendre l'appareil photo à l'entrée ou dans la salle.
» Prendre l'avion avec sa guit???
» [RCT3] Quel logiciel faut-il pour prendre des photos et videos sur rct3
» Prendre soins, bichonner, (Traiter) ses samples...
» "Tu vas prendre" remix

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hôtel de Guerray :: L'extèrieur de l'hôtel :: Serre-
Sauter vers: