Hôtel de Guerray

Venez découvrir les joies du XVIII ème siècles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chambre de Ijoyen Moyers, ... et ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Chambre de Ijoyen Moyers, ... et ...   Dim 2 Mar - 22:28

Une chambre en bonne état mais pauvre, trois paillasses, des bassines pour se laver et une cheminée avec quelques branches de bois pour chauffer les compagnons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ijoyen Moyers
Compagnon
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Localisation : Attrape-moi pour le savoir ♥
Loisirs : Faire des farces,mentir,faire la sieste,flirter
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Glaciale solitude   Mar 4 Mar - 12:50

En reprenant conscience,Ijoyen s'aperçut de plusieurs choses ;
Un : qu'il se trouvait,seul,dans une petite cellule glaciale.
Deux : qu'il était frigorifié.
Trois : Qu'il était enfermé à clé dans ce nid de courants d'air.
Rien d'étonnant.
Chancelant,Ijoyen se releva avec précaution,son estomac toujours vide le faisant souffrir de quelques vertiges.Fort heureusement,on lui avait retiré les chaînes et le baîllon avec lesquels il était arrivé.Au moins un point positif.
Ijoyen,loin de rester oisif et de se morfondre dans sa petite prison,entreprit d'essayer de fuir.Malheureusement,il eut beau tenter de charmer la serrure et d'enfoncer la porte à coup d'épaule,rien n'y fit.Dégoûté au plus au point,l'adolescent se mit à tambouriner sur la porte en criant qu'on le laisse sortir.C'était puéril,il le savait,et cela ne lui apporterait rien,mais,s'il y avait un quelconque geôlier de l'autre côté,Ijoyen aurait au moins le plaisir de lui pourrir la vie.
Lorsqu'Ijoyen eut les poings en sang et la gorge en feu,il laissa finalement tomber,et se traîna jusqu'à la cheminée éteinte et crasseuse de suie.Il entreprit ensuite d'allumer un maigre feu avec les moyens du bord.C'était déjà ça de fait.Il s'enroula finalement dans l'une des couvertures,disposées sur des paillasses rudimentaires.Cette cellule devait tenir lieu de dortoir.
C'était presque mieux,au Chat Noir.
Se blotissant dans un angle de mur,près de la cheminée,Ijoyen réfléchit à sa situation ; elle n'était guère brillante.Depuis son arrivée ici,il n'avait pas croisé âme qui vive,ni compagnon,ni client.Personne.
Pour le moment,c'était mieux comme ça,bien qu'Ijoyen n'ait pas craché sur un peu de compagnie.Celle d'un compagnon d'infortune de préférence.
Quand le sortirait-on de ce trou,et quand pourrait-il enfin se sustenter ?
Quand Ijoyen pourrait-il voir autre chose que des courants d'air dans ce lieu lugubre et désert ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ijoyen Moyers
Compagnon
avatar

Nombre de messages : 17
Age : 28
Localisation : Attrape-moi pour le savoir ♥
Loisirs : Faire des farces,mentir,faire la sieste,flirter
Date d'inscription : 01/03/2008

MessageSujet: Re: Chambre de Ijoyen Moyers, ... et ...   Ven 28 Mar - 18:32

Ijoyen reprit lentement conscience,alors que l'aube se levait.Il se trouvait à nouveau dans son dortoir,dont on l'avait sortit la veille au soir pour l'amener auprès du détestable Amadeo Di Venezzia.
Que ce fils de chien soit maudit !
S'asseyant péniblement,Ijoyen vit qu'on l'avait enveloppé dans une grande cape rubis doublée de fourrure,qui le préservait agréablement du froid régnant dans sa cellule.Non loin de l'adolescent,un plateau de nourriture avait été déposé,et un feu ronronnait dans la cheminée.
Qui avait fait ça pour lui ? Le noble ?
Bien sûr que non.Pour lui,Ijoyen n'était que de la boue à ses yeux.
Pourtant,cette cape de belle facture venait bien de chez l'italien...
Ridicule.Avec les moyens qu'avait le blond,même la plus chère des capes devait valoir une bagatelle à ses yeux.Il avait simplement eu pitié de l'adolescent,voilà tout.
Ijoyen grimaça de rage lorsqu'il repensa à ce qui lui avait fait subir Amadeo,à son viol et à son évanouissement.Et à sa propre promesse,à lui,Ijoyen,de le lui faire payer.
Oh oui,il se vengerait !
Le brun se dirigea vers la nourriture,trop luxueuse pour être celle des compagnons.Elle devait,tout comme la cape,venir de chez Amadeo.
Quel tordu,ce noble ! D'abord,il violait et humiliait Ijoyen,avant de lui faire quelques dons pour assurer son maigre confort ?!
Non mais,qu'est-ce qu'il croyait ? Qu'Ijoyen allait oublier et pardonner ce qu'il avait subit ?
Jamais !
Plus qu'affamé,Ijoyen nettoya le plateau de la moindre miette en un temps record.Il se sentait mieux.S'enroulant ensuite davantage dans sa cape,il vint s'installer devant la cheminée,ruminant sa vengeance.
Tôt ou tard,Amadeo paierait !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chambre de Ijoyen Moyers, ... et ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chambre de Ijoyen Moyers, ... et ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Schumann - Musique de chambre, discographie
» Orchestre de chambre
» Brahms (sauf musique de chambre)
» Enescu (Enesco) - Musique de chambre
» Debussy : musique de chambre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hôtel de Guerray :: L'intèrieur de l'hôtel. :: Les dortoirs-
Sauter vers: