Hôtel de Guerray

Venez découvrir les joies du XVIII ème siècles.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Isaniel Leatska

Aller en bas 
AuteurMessage
Isaniel Leatska
Compagnon
avatar

Nombre de messages : 84
Date d'inscription : 19/02/2008

MessageSujet: Isaniel Leatska   Mar 19 Fév - 22:36

Nom : Leatska

Prénom : Isaniel

Âge : 17 ans

Sexe : Masculin

Origine : Polonaise, mais il est né en France.

Sexualité : Hétérosexuel - pour l'instant (moi sadique ? nonnnnnnnnn)

Niveau social : Compagnon

Histoire :

Isaniel est né dans une sombre rue de Paris, 1740, époque de disette alors qu'un hiver bien trop rigoureux c'était abattu sur la France. Mais ce petit bout de chou d'à peine quelques minutes n'avait pas encore conscience du monde sans amour dans lequel il allait grandir. Et surtout, survivre.....
Reprenons. Ce petit être est né d'un père musicien et d'un mère blanchisseuse. Ils faisaient tous deux partis de la fange du peuple, rien ne les distinguait des autres paysans du tiers état. Pauvre, sale et sans le sou, c'était bien difficilement qu'ils gagnaient une maigre paye pour subsister. Cependant son père s'empressait dilapider son argent dans l'acool. Ivre-mort presque chaque soir, il rentrait pour ne cesser de frapper sa femme. Le petit être fragile ne pouvait que regarder en silence les coups, accusés par les cris désespérés de sa mère. Si bien que le petit Isaniel commença à nourrir une haine féroce pour son géniteur, qui dans son esprit n'était plus digne du statut de père. Il devint renfermé, et distant, cachant toujours ce qu'il pensait à tout le monde. Il ne voulait pas faire de mal à sa mère, mais il ne savait pas comment montrer ses sentiments sans que son père n'en profite pour lui faire mal à son tour. Mais à 6 ans lorsqu'il fut en âge d'apprendre, son père commença à lui enseigner la musique, la lecture et l'écriture. Bien que celui-ci était la plupart du temps saoûl comme une barrique. Il arrivait que dans ses moments de sobriété, il se révèle être un homme des plus charmant. Et Isaniel comprenait dans ces moments là pourquoi sa mère l'avait épousé, même si il ne lui pardonnait pas son attitude. Au fil des années le jeune Leatska se fit plus dur, et plus froid. Son coeur s'enveloppa d'une glace si fine qu'elle pouvait se briser à tous moments. Et Isaniel en avait parfaitement conscience. Il était trop faible pour ce monde, et trop faible pour lutter. Mais envers et contre tout, il se battait avec une hargne peu commune.

Son père était un professeur exigent et Isaniel se montra rapidement doué pour le clavecin et le violon . Ses petites mains d'enfant parcouraient le clavier avec une grâce inimaginable et lorsqu'il tenait un archet, le son qui sortait de son instrument était absolument merveilleux. Son père en était très fier, et bientôt il le mit dans la rue, comme un saltimbanque, pour que celui-ci rapporte un peu d'argent à la famille. Il avait besoin de ça pour survivre, sinon comment faire avec toutes les taxes qui pesaient sur leurs frêles épaules et surtout le prix de la boisson que dépensait chaque soir son père. L'enfant jouait, beaucoup de gens l'écoutaient, mais comme la mode qui passe rapidement, les gens s'en lassèrent. Son père, pour la première fois de son existence frappa Isaniel, et l'atteignit gravement à l'oeil gauche. Isaniel y laissa la vue, marqué à jamais par une profonde cicatrice. Une haine et une amertume sans précédent envahirent son coeur déjà bien fragile. Un climat de colère s'installa au sein de la famille. Sa mère avait beau tout faire, elle n'arrivait pas à calmer les tensions entre son mari et son fils. A 15 ans son père l'obligea à mandier en pleine hiver, les pieds nus, la chevelure trempée. Le pauvre enfant tomba gravement malade. Une maladie qui atteint ses poumons, détruisant son souffle et son énergie chaque jour. Sans soin, beaucoup pensaient qu'il mourrait dans les quelques jours à venir, mais par miracle, il survécut. Cependant, ces mois d'atroces souffrances laissèrent des cicatrices en lui. Son corps déjà fragile, le fut davantage. Son teint devint plus pale que l'ivoire, mais surtout, sa chevelure de couleur auburn, se transforma en une splendide parure neige. Dans son sillage cette maladie avait emporté toute couleur et toute joie sur son visage. Et cette faiblesse du corps n'arrangeait rien aux affaires du père, qui avec les années se montrait plus ivre que jamais.

Celui-ci cotoyait quelques salon privé qu'il pouvait difficilement se payer. Alors il jouait, tout ce qu'il avait. Et un jour lors d'une partie de cartes, il eut le malheur de parier son fils, tout ça pour un peu d'argent. Bien entendu, il perdit. Isaniel pendant ce temps était chez lui, il aidait sa mère aux tâches du quotidien. Mais son souffle lui manquait et celle-ci l'implora de se reposer. Il ne devait pas faire d'efforts, même si ça faisait deux ans que la maladie l'avait saisit, l'adolescent était encore faible.Et le resterait toute sa vie. Pourtant, il ne lui répondait guère que par des sourires. Préférant ne pas l'inquiète outre mesure. Et puis, quelques temps plus tard des hommes entrèrent chez, lui, son père à leur côté l'air misérable. Quelqu'un se saisit de son bras tandis qu'on le trainait à l'extérieur pour le mettre dans un fiacre. Il se débattit, tentant de se libérer, demandant pourquoi on l'emmenait pourquoi ils se montraient si brutaux. Et ce qu'on lui répondit lui fit horreur. Il venait d'être parié, il avait été gagné, et il allait faire partit désormais des compagnons de la maison de Guerray. Le seul souvenir qu'il eut de sa mère, ce fut ses cris et ses pleurs, une mère désemparée par l'enlèvement de son fils.....il avait seulement 17 ans.....


Description physique :

Isaniel est quelqu'un de relativement petit il mesure à peine plus d'1m65. Une taille qui témoigne de son étonnante fragilité, dûes aux années passées dans la rue, le froid et la maladie. Mais malgré son air miséreux, son corps est svelte, pale et gracieux, qui serait bien sûr plus admirable si le jeune adolescent était moins sale. C'est donc cette part de lui, très fragilisée par les années, qui lui confère, malgré lui, des atouts plus que séduisants. Une chevelure blanche encadre son visage fin et gracile, jusqu'au dessus de ses épaules. Ses yeux, aussi profond que l'azur reflète un calme incroyable, mais aussi une terrible tristesse. Cependant, son oeil gauche est plus clair que l'autre, témoin de ce qui représente la honte du jeune homme . Bien souvent Isaniel arbord un air triste, ou un air froid, celà dépend de la personne qu'il a en face de lui. Il ne supporte plus les hommes saoûl, ceux-ci étant bien trop liés au souvenir de son père ivre-mort presque chaque soir. Les coups qu'il à reçu de son père lui on fait perdre la vue, du moins la vue de son oeil gauche. Il n'en est pas particulièrement fier, car cette marque représente une honte, celle de n'avoir pu se défendre. En effet, Isaniel ne supporte pas d'être aussi faible et veux tout faire par lui même, peu importe le danger que la situation représente pour sa santé.
En raison de ses faibles moyens, Isaniel s'habille très simplement, une chemise large, noire ou blanche et un pantalon. Il ne possède pas de chaussure, n'ayant pas assez d'argent pour s'en faire faire une paire. Alors il se bande les pieds pour les protèger. Il porte une croix en argent autour du cou. Un riche bijou transmit de mère en fille mais qui aujourd'hui fait exception. Il est le seul souvenir qu'il possède de sa chère mère.

Description psychologique :

Isaniel est quelqu'un de relativement froid, peu locace, il ne parle pratiquement à personne. D'un naturel méfiant, il n'aura jamais d'initiative à l'égard des autres. Il déteste autrui, il déteste ces gens qui vont et qui viennent à l'hotel de Guerray. Et surtout, il ne se laisse absolument pas faire. Hargneux, malgré son corps fragile, il se défend comme un diable. Il est incapable de se résoudre au sort qu'on lui réserve. Il ne peux pas envisager d'être un simple objets aux yeux de ces nobles qui n'ont jamais rien connu de la misère. D'ailleurs, les nobles ils les hais. Leurs riches habits, leurs manières empruntent d'une hypocrisie plus qu'évidente. Tous en eux le répugne. Plus encore, il déteste tous les clients de Guerray. Il ne comprend pas pourquoi ces hommes viennent défouler leurs désirs sexuels sur des jeunes hommes qui pour certains, n'ont absolument rien demandé à personne. C'est pourquoi il déteste qu'on tente de le toucher, il déteste les regards interessés que les noblesde Guerray peuvent porter sur son corps. Il a un goût prononcé pour la liberté, pour le libre arbitre. Ce qu'il aime...c'est la musique, jouer encore et encore jusqu'à s'en faire saigner les doigts. Il aime la musique, la douceur, la joie, mais sa vie n'est plus faite de joie et s'est transformée en un macabre cauchemar....

Autre :

Isaniel en raison de sa récente arrivée à l'hotel de Guerray est encore vierge.....
Ce jeune homme, suite à sa maladie est devenu asmatique. Ses crises ne sont absolument pas régulières et peuvent surgir à n'importe quel moment. Cependant, Isaniel, par fierté, tente toujours de le cacher.


Dernière édition par Isaniel Leatska le Mar 19 Fév - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent De La Castille
Client
avatar

Nombre de messages : 184
Date d'inscription : 02/10/2006

MessageSujet: Re: Isaniel Leatska   Mar 19 Fév - 23:57

oki doki^^

Fiche Validée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Isaniel Leatska
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hôtel de Guerray :: Passage Obligé :: Fiche des personnages. :: Compagnons-
Sauter vers: